Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 04:45

DSCN0417.JPGA toute heure de la journée, en terrasseterrasse.jpg ou dans le réfectoire, les gardiens vous désaltèreront en boissons  chaudes (thés, café, chocolats, tisanes, vin chaud) ou froides (sodas, jus de fruits, sirops, bière, cidre), et vous proposent leurs productions: fromages blancs, crêpes, tartelettes, soupe.
A partir de midi, il vous est possible de déjeuner sur le pouce (omelettes, soupe) ou plus substantiellement (plat du jour, assiettes de fromages, de charcuterie, desserts).
Quant au goûter, il peut compter sur les crêpes, tartelettes, fromages blancs, tout est fait sur place!

voici les souvenirs d'une visiteuse anglaise de l'été dernier, glanés au hasard des recherches sur Google ; La photo est d'elle!  http://scally.typepad.com/cest_moi_qui_lai_fait/2007/08/fromage-blanc-1.

 

Fromage_blanc_aux_myrtilles_vue_1

 

« La France est vraiment un pays incroyable » me dit David alors que nous étions près du Mont Pourri en Savoie.
Il faut dire que, du haut de ses 41 ans, il n’avait jamais vu la montagne en été.

Lorsque nous avons choisi ensemble de faire la randonnée du lac de la Plagne, un peu plus longue que celles que nous avions l’habitude de faire, la perspective d’un refuge à mi chemin nous permettant de déjeuner dans un cadre absolument magique a été déterminante.

Après 3 heures de marche, pendant lesquelles nous avons pu admiré des torrents, des magnifiques fleurs sauvages, un lac à 2 000 mètres d’altitude et des vaches paisibles, nous sommes enfin arrivés au refuge.

L’accueil est particulièrement agréable. Au bout de 10 minutes, tout le monde se parle et fait des commentaires sur la difficulté de la montée (ça, c’est plutôt nous) ou sur le meilleur chemin à prendre au retour.

Le chef, pour assouvir notre curiosité, nous explique qu’ils sont approvisionnés 2 fois dans la saison par hélicoptère et le reste du temps par des mulets.
Vous pouvez déjeuner au refuge, y prendre un goûter, y dîner et y dormir (en prenant soin de réserver).

Au menu, un plat du jour à 10 euros, des assiettes de charcuterie, des omelettes ou des salades à des prix très corrects. Le poulet accompagné de crozets et de légumes était particulièrement copieux. En dessert, la spécialité de la maison : du fromage blanc fait sur place grâce aux vaches laitières qui sont à quelques mètres de nous, servi avec des myrtilles. Pour finir, un peu d’alcool de Genépi, mais juste un peu car il s’agit de repartir.

Trois autres heures de marche nous attendent. Heureusement que Noé gambade comme un cabri sur les chemins caillouteux, cela nous donne du courage à David et à moi car nos jambes, plus habituées aux trottoirs, commencent à nous faire souffrir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean François Lansard
commenter cet article

commentaires